La Belgique arrive en deuxième position dans l'étude d'Allianz Trade sur le patrimoine financier des particuliers

Dans le top 10 des pays de l'UE, le Néerlandais est le plus riche. C’est ce qui ressort notre étude. Fin 2021, le patrimoine financier moyen par habitant aux Pays-Bas était de 176 510 euros, soit plus de 4,5 fois le score le plus bas du Portugal. La Belgique arrive en deuxième position avec 121 000 euros.

Johan Geeroms, notre Directeur Risk Underwriting Benelux: « Nous avons mené une étude, pour les pays européens les plus importants, sur l'évolution du patrimoine financier moyen des particuliers au cours des dix dernières années. De combien a-t-il augmenté ? Et qu’en ont été les principales raisons ? Nous avons examiné l'épargne, les placements et les pensions. »

La valeur des biens immobiliers moins les dettes hypothécaires n'a donc pas été prise en considération. Avec ce critère, la Belgique aurait pu obtenir un score encore plus élevé, car 72 % des Belges sont propriétaires de leur propre maison et environ 850.000 Belges possèdent même 2 logements ou plus. Les chiffres de la Banque Nationale de Belgique révèlent que les Belges possèdent plus de 1 741 milliards d'euros de biens immobiliers en 2021.

La conclusion générale sur le patrimoine financier est que les Néerlandais sont les plus riches, et que leur patrimoine a également augmenté le plus rapidement en moyenne au cours des dix dernières années, à savoir de 7 230 euros par an. Dans aucun autre pays européen du top 10, la richesse n'est aussi bien répartie entre les classes de revenus. En Belgique, le patrimoine a augmenté en moyenne de 3 830 euros par an et en Allemagne de 3 840 euros.

Johan Geeroms explique qu’un patrimoine peut croître de différentes manières. « Bien sûr, les taux d'intérêt se situent depuis longtemps autour de zéro, mais si les gens continuent à épargner beaucoup, le patrimoine peut augmenter considérablement. Traditionnellement, les Belges épargnent beaucoup, mais aussi les Allemands et les Néerlandais. Cette épargne a également été utilisée beaucoup plus souvent pour des investissements, ce qui a généré de bons rendements ces dernières années. Les Néerlandais et les Finlandais obtiennent à cet égard les rendements d'investissement les plus élevés. Plus des deux tiers de la croissance de leur patrimoine étaient dus à des appréciations de valeur, contre moins d’un quart en Allemagne. Ils n'ont pas à utiliser leurs revenus pour atteindre leurs objectifs d'épargne, ils le font par le biais d'investissements. »
L'Allemagne a toujours été une championne de l'épargne et notre étude le confirme. Les ménages allemands ont épargné le montant moyen annuel le plus élevé entre 2012 et 2021, soit 2 900 euros. Les ménages aux Pays-Bas (2 210 euros), en France (1 790 euros) et en Belgique (1 740 euros) ont également épargné un montant supérieur à la moyenne. En bas de l'échelle, nous retrouvons les ménages du sud de l'Europe : l’Italie (920 euros), l’Espagne (580 euros) et le Portugal (450 euros).
Selon Johan Geeroms, le tableau de la croissance du patrimoine des particuliers sera considérablement pire à l'avenir. « La hausse sans précédent de l'inflation l’entame sérieusement. En 2021, le rendement total moyen a chuté de -60 %. En 2022, ce sera pire encore. Le rendement sera fortement négatif. Pour 2023, on peut s’attendre à une amélioration. Cependant, avec une inflation annuelle d'environ 5 %, les rendements resteront très probablement dans le rouge. »

78 results

juin 16, 2024

2024 : année difficile pour le secteur de la construction

Quels sont les principaux défis auxquels le secteur de la construction est confronté ? Et quelles sont les opportunités ? Nous avons réalisé une analyse à ce sujet. Découvrez-la dans cet article.

juin 13, 2024

Les touristes confrontés à des prix plus élevés cet été

Les touristes doivent s’attendre à une forte hausse des prix des hôtels et des billets d’avion cet été. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’assureur-crédit Allianz Trade. En savoir plus.

mai 21, 2024

Enquête sur les attentes des exportateurs 2024

Au niveau mondial, 82 % des exportateurs prévoient une reprise économique d'ici à 2024. C'est ce qui ressort de l'enquête annuelle sur le commerce mondial réalisée par Allianz Trade.

78 results