La confiance des consommateurs plus faible aujourd'hui que pendant le confinement

On pensait que les consommateurs seraient le moteur de la reprise après le Covid-19 en 2022. C'est le contraire. Les consommateurs européens dépensent moins et épargnent moins. Selon nos propres calculs, les consommateurs de la zone euro dépenseront 70 milliards d'euros de moins cette année. Soit près de 500 euros par ménage.

L'inflation, la guerre en Ukraine et d'éventuelles nouvelles vagues de COVID-19 ont sérieusement entamé la confiance des consommateurs. Les consommateurs européens sont encore plus pessimistes que pendant les confinements.

Selon nos analystes, les dépenses reprendront temporairement au troisième trimestre. Des secteurs tels que l'hôtellerie, la restauration et le tourisme en particulier tirent profit de la période des vacances. Une fois de retour de vacances, les cordons de la bourse se resserreront.

Moins d'épargne

Non seulement les consommateurs européens dépensent moins, mais l'inflation veut également qu'ils mettent moins d'argent de côté. Le coût de la vie a tellement augmenté que de nombreux ménages n'ont plus d'argent à épargner. Ceci met un terme brutal à une période de plus de deux ans (la période Covid) d'épargne exceptionnellement élevée. Nous estimons que les taux d'épargne bruts en Allemagne, en France et en Italie chuteront cette année pour se situer éventuellement en dessous de la moyenne à long terme pré-corona (respectivement -4,7%, -3,7% et -4,8%).

 

Au total, 36,5% des consommateurs européens interrogés déclarent prévoir de moins épargner dans les mois à venir, avec la part la plus élevée en France (49,3%). Selon nos calculs, il reste encore plus de 380 milliards d'euros d'excédent d'épargne dans la zone euro (accumulé pendant la crise du coronavirus). Toutefois, ce montant est inégalement réparti : les ménages les plus riches ont une part beaucoup plus importante du total. Nous constatons que les ménages aux revenus les plus faibles disposent d'une épargne supplémentaire de seulement 93 € par ménage, contre plus de 8 700 € par ménage pour les plus riches.
La facture alimentaire de la zone euro devrait augmenter en moyenne de 550 € par ménage en 2022 et la facture énergétique de plus de 750 €, avec une hausse des prix de +50% sur l'année. Pour près des deux tiers des ménages, l'excédent d'épargne de cette année ne suffira pas à les protéger de la tempête inflationniste.

78 results

secteur-construction

juin 16, 2024

2024 : année difficile pour le secteur de la construction

Quels sont les principaux défis auxquels le secteur de la construction est confronté ? Et quelles sont les opportunités ? Nous avons réalisé une analyse à ce sujet. Découvrez-la dans cet article.

tourisme

juin 13, 2024

Les touristes confrontés à des prix plus élevés cet été

Les touristes doivent s’attendre à une forte hausse des prix des hôtels et des billets d’avion cet été. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’assureur-crédit Allianz Trade. En savoir plus.

enquete-exportateurs

mai 21, 2024

Enquête sur les attentes des exportateurs 2024

Au niveau mondial, 82 % des exportateurs prévoient une reprise économique d'ici à 2024. C'est ce qui ressort de l'enquête annuelle sur le commerce mondial réalisée par Allianz Trade.

78 results