Nos prévisions pour les PME européennes pour les 4 prochaines années

Nos recherches antérieures ont identifié trois indicateurs clés qui peuvent aider à détecter la détresse des entreprises quatre ans avant une faillite : la rentabilité, la capitalisation et la couverture des intérêts. En appliquant ces critères à près de 525 000 PME, nous constatons que les PME européennes sont plus exposées au risque d'insolvabilité que les grandes entreprises. 7% du total des PME en Allemagne, 13% en France et 15% au Royaume-Uni courent toujours un risque d'insolvabilité au cours des quatre prochaines années. Sans le soutien de l'État, la part des PME fragiles aurait été beaucoup plus élevée et elles auraient été plus susceptibles de se transformer en zombies et de devenir insolvables plus rapidement.
L'automobile, les équipements de transport, les services, le commerce de détail, la construction et l'énergie semblent les plus exposés. En examinant les PME au niveau sectoriel, nous constatons de nombreuses divergences au sein des pays et des secteurs dans différents pays. Les trois principaux secteurs avec la plus forte proportion de PME fragiles en Allemagne sont les équipementiers automobiles, les équipements de transport et les services, les constructeurs automobiles n'étant pas très loin. En France, les équipementiers automobiles, les équipements de transport et l'énergie sont en tête de liste, principalement en raison de la dégradation de la rentabilité et de la capitalisation. Au Royaume-Uni, il s'agit principalement de l'énergie, des équipementiers automobiles, de la construction et du commerce de détail.
Les ventes sont généralement assez simples. Une fois la commande remplie, la vente peut sembler conclue. Néanmoins, en aval, la gestion des paiements peut être délicate. Ne pas gérer le recouvrement ni protéger les créances peut avoir de graves conséquences sur votre trésorerie et votre capacité à développer votre entreprise. Considérez ceci : si vous avez un client qui fait défaut sur une dette de 100.000 EUR et que votre marge nette est de 5%, vous devrez générer des revenus supplémentaires de 2 millions EUR pour compenser la perte de trésorerie. Prendre le temps d'élaborer une solide stratégie de gestion de crédit peut aider ces entreprises à saisir davantage d'opportunités.
Les principales priorités des PME dans presque tous les marchés sont la croissance et l'obtention de fonds. Malheureusement, une écrasante majorité de PME ne structurent pas leurs procédures internes pour gérer et protéger leurs créances, qui constituent un actif clé dans un bilan. Une mauvaise gestion des débiteurs, les retards de paiement et les créances irrécouvrables sont autant de problèmes qui affectent le profil de risque d'une entreprise. Les PME pourraient améliorer leur profil de risque global en investissant dans un reporting financier qualitatif en général et dans la gestion de crédit en particulier.
Le crédit commercial est un outil commercial crucial pour la croissance et le maintien des relations, en particulier pour les segments de marché concurrentiels dans lesquels les fournisseurs ont un avantage limité sur leurs clients. Cependant, un crédit commercial mal géré peut entraîner des retards ou des défauts de paiement qui ont des conséquences dévastatrices pour les PME. Ces dernières années, nous avons vu de nombreuses faillites déclenchées par la défaillance d'un client important. Il en résulte un effet domino qui affecte différents niveaux de la chaîne d'approvisionnement et qui aurait pu être évité (ou être moins sévère) grâce à une saine gestion de crédit.
N'oubliez pas qu'une vente n'est pas une vente tant qu'elle n'est pas payée ! Et pour vous assurer que vos biens et services sont payés à temps, que vous avez de la visibilité et que vous protégez votre trésorerie, vous devez examiner attentivement votre processus de gestion de crédit, quelle que soit la taille de votre entreprise. L'assurance-crédit peut aider les entreprises disposant de ressources limitées à évaluer et à atténuer les risques. Chez Euler Hermes, nous n'aidons pas seulement nos clients à transférer le risque et à réduire ou prévenir les pertes. Nous fournissons également des conseils pour aider les entreprises à mettre en place et à structurer des systèmes de gestion de crédit, afin qu'elles puissent continuer à commercer en toute sécurité et à développer leurs activités.

Il n'a jamais été aussi important de protéger votre entreprise qu'aujourd'hui. Vous n'êtes jamais à l'abri d'un défaut de paiement ou de la faillite de l'un de vos clients. Très souvent, les défauts de paiement et l'insolvabilité entraînent un effet boule de neige.

Une assurance-crédit protège votre entreprise contre les risques d’impayés et de faillite de vos clients. Vous pouvez envisager l’avenir en toute confiance :

Nous surveillons la santé financière de vos clients

Nous nous chargeons du recouvrement de vos factures impayées

Et nous vous dédommageons lorsque vos clients ne paient pas

78 results

juin 16, 2024

2024 : année difficile pour le secteur de la construction

Quels sont les principaux défis auxquels le secteur de la construction est confronté ? Et quelles sont les opportunités ? Nous avons réalisé une analyse à ce sujet. Découvrez-la dans cet article.

juin 13, 2024

Les touristes confrontés à des prix plus élevés cet été

Les touristes doivent s’attendre à une forte hausse des prix des hôtels et des billets d’avion cet été. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’assureur-crédit Allianz Trade. En savoir plus.

mai 21, 2024

Enquête sur les attentes des exportateurs 2024

Au niveau mondial, 82 % des exportateurs prévoient une reprise économique d'ici à 2024. C'est ce qui ressort de l'enquête annuelle sur le commerce mondial réalisée par Allianz Trade.

78 results